© 2020 by AUXENS

  • AUXENS
  • AUXENS
  • AUXENS
  • OXI by auxens
  • lalaguero

Afficher son smartphone sur grand écran, avec ou sans fil ?



Utiliser son smartphone (Android) pour afficher quelque chose sur un écran tiers tel une télévision, un moniteur ou un tableau de bord automobile nécessite que l'on se connecte à celui-ci, soit en utilisant un câble, soit via les airs.

Les interfaces de connexion filaires sont en voie de disparition sur les smartphones Android. En voie d'apparition sur smartphones Windows 10.

Ces interfaces reposent essentiellement sur 2 technologies : le MyDP (Mobility DisplayPort) et le MHL (Mobile High-definition Link).

Si le MHL a été présent sur de nombreux smartphones pendant un certain moment, jusqu'à près d'un tiers des smartphones vendus, cette interface semble être abandonnée des constructeurs, quelque soit la marque. Samsung, qui en avait été le fer de lance avec notamment l'ajout d'un Smart Dock Multimedia, a totalement abandonné ce standard. Seul SONY paraît encore pousser le MHL sur son haut de gamme : le Xperia Z5 Premium.

Le MyDP, jusqu'alors moins répandu, est sur la même tendance décroissante. Toutefois, quelques smartphones sortis récemment embarquent cette interface sur USB Type C : Lumia 950(XL), HP Elite X3 et Acer Liquid Jade Primo. Leur point commun : Windows 10 Continuum. L'objectif est de permettre d'utiliser ces smartphones comme ordinateur d'appoint en les connectant à un écran plus grand, à un clavier et une souris.

Si les 2 premières interfaces se connectent sur un port HDMI (VGA et DVI pour le DP), il existe une technologie capable de faire passer le flux vidéo via le port USB du smartphone vers le port USB d'un boitier DisplayLink, d'un écran compatible voire d'un PC sur lequel il faudra installer les drivers. Cette interface ne nécessite qu'un smartphone Android en version 5+ avec la compatibilité USB OTG (On The Go). Cela fait de DisplayLink l'interface de transfert vidéo la plus portée par les smartphones.

Le sans-fil gagne du terrain !

Le plus grand reproche jusqu'alors fait au sans-fil était la latence induite par le manque de bande passante du Wi-Fi. Sans dire que cette latence a totalement disparue, elle est toutefois devenue très acceptable pour le streaming vidéo et progresse pour les usages ludiques voire bureautiques, à la fois grâce à l'optimisation de l'encodage vidéo et à l'accroissement de la bande passante Wi-Fi, notamment avec le 802.11n (600 Mbit/s théoriques).

Les technologies les plus utilisées aujourd'hui sont l'AirPlay, essentiellement pour les produits Apple, Miracast et Chromecast. Le WiDi (Wireless Display) d'Intel, une variante de Miracast développée par Intel basée sur ses propres composants a été abandonnée au profit de Miracast.

Dans sa version initiale, le Chromecast transformait le smartphone en une télécommande permettant d'afficher des vidéos, des photos des chaines de télévision, des radios sur la TV. Depuis, le Chromecast permet de diffuser l'intégralité de l'écran de son smartphone sur grand écran (mode miroir), voire de différencier les usages entre l'écran tiers et celui du smartphone pour, par exemple, des jeux tels que Angry Bird Go (mode présentation).

La technologie Miracast est développée par le consortium Wi-Fi Alliance. Elle permet le partage des signaux audio/vidéo d'un smartphone vers un écran tiers. Miracast est de plus en plus répandu chez les constructeurs de téléviseurs et autres moniteurs. Microsoft en a fait sa technologie sans-fil que ce soit pour répliquer ou étendre son bureau Windows sur un autre écran ou pour Windows 10 Continuum.

Nous avons donc aujourd'hui le choix : avec ou sans fil.


#display #chromecast #mhl #miracast #continuum

3 views